Gérer le stress, vaincre l’insomnie, augmenter ses capacités de concentration et de mémorisation : quelques conseils pour être au top pour le bac !


I. Le stress avant les examens


Le stress est une réaction naturelle qui a pour effet de doper notre organisme en le rendant plus performant physiquement et intellectuellement. Le stress avant un examen est donc une bonne chose... sauf quand il est trop important et dure trop longtemps. Dans ce cas, il nous épuise en nous empêchant de dormir et nous faisant perdre nos moyens.

La méthode la plus sure pour limiter le stress des derniers moments qui précèdent un examen consiste … à travailler ! En effet, le stress vient principalement de la peur de ne pas être prêt pour l’examen. S’assurer que l’on fait le maximum pour sa réussite contribue à rassurer. De plus, pendant que vous vous acharnez au travail, votre esprit est occupé ; vous n’êtes pas en train de vous morfondre et de jouer négativement sur votre inconscient. A la fin de la journée de travail, il y a la satisfaction d’avoir été productif, même si vous estimez être en retard sur votre planning. Au moins, vous avez fait ce que vous pouviez. Pas de remords à avoir. De plus, vous serez tellement épuisé que vous trouverez le sommeil plus facilement.

Afin d’augmenter votre confiance en vous-même et d’éviter toute angoisse incontrôlable, on ne peut que vous conseiller d’établir un planning de révision qui devra être raisonnable et de vous y tenir coûte que coûte. Vous aurez ainsi la certitude, à la veille de l’examen, d’avoir achevé votre préparation. Un puissant anti stress !

Les tranquillisants peuvent également vous aider à gérer votre stress. Ils sont plus ou moins efficaces. Certains sont vendus sans ordonnance. Evitez de consommer des tranquillisants trop forts qui pourraient avoir pour effet de diminuer vos capacités de concentration.


II. Augmenter la concentration et la mémoire


- Il est essentiel d’être en forme pour que vos capacités intellectuelles soient optimales. Nous vous déconseillons formellement de rogner sur votre temps de sommeil, même si vous estimez être en retard dans vos révisions. Le temps de travail que vous auriez « gagné » sur votre temps de sommeil serait sans aucun doute perdu le lendemain car vous seriez alors plus fatigué donc moins performant. Evitez de vous coucher après minuit.


- Ne vous mettez jamais au régime à l’approche des examens et ne sautez pas de repas. Ce n’est pas le moment de manquer d’énergie ou de souffrir de carences en vitamines ! Privilégiez une alimentation équilibrée riche en fruits frais et en fruits secs afin de faire le plein de vitamines et de minéraux.


- Afin d’être en mesure de tenir le rythme de travail que vous vous êtes imposé, vous pouvez recourir à des produits vitaminés ou des excitants.

Selon de nombreux experts, le bénéfice observé par la consommation des produits vitaminés est équivalent à un apport supplémentaire en fruits et légumes. Cependant, les médecins recommandent de :

- ne pas prendre de compléments alimentaires sur une trop longue période (plusieurs mois) ;

- ne pas en consommer plusieurs en même temps sans avis médical. En effet, certaines associations ne sont pas recommandées, comme celles de la vitamine C et du fer.

- s’assurer que les quantités de vitamines ingérées ne dépassent pas les apports journaliers recommandés (AJR) afin d’éviter des effets secondaires ; les AJR sont généralement indiqués sur les étiquettes des produits vitaminés.

Quant aux excitants (café, Guronzan…), ils peuvent réellement vous aider à augmenter vos capacités de concentration, de mémorisation et d’apprentissage. Mais ils peuvent aussi causer des troubles du sommeil s’ils sont pris trop tard dans la journée. Le café produit ses effets assez rapidement après son ingestion et pendant cinq heures environ. Attention, cette durée diffère sensiblement en fonction des personnes. Tant que vous n’avez pas testé les effets du café sur votre organisme, il est recommandé de ne pas en boire après 16 heures afin que cela ne vous cause pas des troubles du sommeil.

Les boissons énergisantes (Redbull, Burn, Powerade…), dont un des composants de base est la caféine, ne fournissent, quant à elles, pas de meilleurs effets que le café et sont, en plus, beaucoup plus chères. Les boissons Redbull, notamment, contiennent, en plus de la caféine, de la taurine dont les effets sont encore méconnus.        Suite

page 1      2